Bordeaux by night

Boire un verre en terrasse, dominer la ville depuis un roof top, écouter un concert live, danser dans un bar animé ou un club… les nuits bordelaises sont vivantes, pleines de surprises.

Lire l'article

Dans le triangle festif des places du Parlement, Saint-Pierre et Camille Jullian, il règne une atmosphère chaleureuse sur les terrasses des nombreux bistrots et cafés. Le bar La Comtesse et sa déco kitch et chinée, est réputé pour ses mojitos. Dans la même rue, l’Alchimiste sert des cocktails élaborés dans une ambiance digne de la prohibition américaine. Place Camille-Julian, l’Utopia, l’ancienne église transformée en cinéma d’art et d’essai a son propre bar avec terrasse. Place du Palais, on s’arrête Chez Fred, meilleur spot pour boire un verre tout en admirant la porte Cailhau. En remontant vers la place Fernand Lafargue, L’Apollo Bar attire un public éclectique puis, rue des Boucheries, le pub québécois Au Nouveau Monde sert des bières bio brassées sur place.

Pour apprécier les précieux nectars de Bordeaux (et d’ailleurs !), rendez-vous dans l’un des nombreux bars à vin de la ville : au convivial Wine More Time, à l’emblématique Bar à Vin du CIVB, aux Trois Pinardiers et son concept à mi-chemin entre bar et bar à vin ou encore au Vertige ouvert tout récemment en plein cœur du vieux-Bordeaux. Les viticulteurs viennent aux consommateurs, à l’image du bar à vin Un château en ville (initié par le château Lestrille) et du bar des Vignerons de Tutiac justement nommé le Tutiac wine bar.

Pour prendre un verre en musique : direction le Café Brun et ses apéros-concerts. De juin à octobre, la guinguette Chez Alriq, son ambiance champêtre et sa programmation musicale du monde affichent complet. Pour vibrer au rythme des sons ensoleillés, rendez-vous au Central Do Brazil, quartier Saint Michel, ou à la Calle Ocho. Pour une ambiance plus rock- électro, les Bordelais vont à l’Antidote, au Quartier Libre ou sur la péniche de l’i.Boat aux Bassins à Flot.

Pour manger en musique, les mélomanes se retrouvent au Café Mancuso, premier restaurant audiophile de France, à la brasserie Le Grand Louis à Mérignac, au Thelonious pour une soirée jazzy ou encore autour d’un brunch musical aux Vivres de l’Art.

L’effervescence musicale bordelaise s’apprécie aussi sur les scènes du Rocher de Palmer à Cenon, à la Rock School Barbey, mais aussi à l’inoxydable Krakatoa à Mérignac ou encore l’Antirouille à Talence.

Pour poursuivre la soirée, direction les Bassins à Flot, sur la péniche La Dame, vainqueur du Trophée de la Nuit 2018, ou au Théâtro. Nouveau temple de la vie nocturne, The Base regroupe une boite de nuit, un restaurant et une grande terrasse dans un complexe de 2000m². Le centre-ville compte quelques hauts lieux de la vie nocturne, dont le Cercle et Le 21, le Black Diamond, le très chic club privé de l’InterContinental, le Monseigneur, plus ancien club de Bordeaux situé près des Quinconces. Les étudiants se retrouvent quai de Paludate à La Plage.