Bordeaux port(e) du monde

En quelques années, Bordeaux s’est imposée comme
LA destination à la mode des croisiéristes fluviaux, et a pris la place de 2e port de la façade Atlantique pour les escales de croisières maritimes.

Lire l'article

Bordeaux, ville portuaire. C’est évident pour celui qui se promène aujourd’hui le long des quais qui longent la Garonne. Véritable colonne vertébrale, le fleuve a façonné la ville au gré du développement de ses activités fluviales depuis l’époque gallo-romaine jusqu’à aujourd’hui. Ce port naturel décrit un méandre en forme de demi-cercle comme un croissant de lune, de Paludate à Bacalan et fut ainsi baptisé « Port de la Lune ». Un symbole discret mais bien présent sur les armoiries, le logotype (trois croissants de lune entrelacés) et la devise de Bordeaux.

UNE BALADE FLUVIALE POUR LA JOURNEE

76 km séparent Bordeaux de la pointe de l’estuaire de la Gironde. Le fleuve est le terrain de jeu de plusieurs compagnies maritimes qui proposent croisières et excursions de 1h30 à la journée. Un autre point de vue sur Bordeaux et les façades du XVIIIe siècle d’une unité parfaite et les quais des Chartrons remarquablement restaurés. En poursuivant sa descente, c’est toute la diversité architecturale de la ville qui s’offre aux visiteurs, avant de laisser place aux berges sauvages.

Les compagnies fluviales, Bordeaux River Cruise, Croisières Burdigala et Croisières Marco Polo, Yacht de Bordeaux, Bordeaux Yachting et Bordeaux Be Boat, couvrent un éventail très large de propositions : balade dans le Port de la Lune, sur la Garonne et l’estuaire, des apéros en présence de vignerons, des escales dans les plus beaux châteaux et des îles préservées, des repas croisières, parfois même accompagnés d’un trio de jazz.

DECOUVRIR LE FLEUVE AUTREMENT

Au lieu d’utiliser les transports en commun classiques, Bordelais et visiteurs empruntent les navettes fluviales « Batcub », accessibles depuis l’un des cinq pontons qui desservent la place Stalingrad (quartier Bastide), la place des Quinconces, les Hangars, La Cité du Vin et Lormont, au pied du pont d’Aquitaine, le « Golden Gate à la française ». Un moyen original de se déplacer d’une rive à une autre pour le prix d’un ticket de tramway.

D’avril à octobre, la Garonne se découvre aussi en jet-ski, le temps d’une balade commentée, en canoë à partir de mai ou en Stand-Up-Paddle.

BORDEAUX, UNE HALTE PRIVILÉGIÉE POUR LES CROISIÉRISTES

La saison des croisières maritimes 2017 s’est achevée sur un bilan positif, avec 48 paquebots soit près de 30 000 passagers accueillis qui ont jeté l’ancre dans les eaux girondines. Et à chaque passage, le même spectacle : celui de la travée levante de 117 mètres du pont Jacques Chaban-Delmas qui se soulève parallèle à l’eau pour laisser passer le bateau.

Bordeaux est désormais une « tête de ligne » pour les spécialistes de la navigation fluviale. CroisiEurope, Viking River Cruises, Uniworld, Scenic, Grand Circle Travel et AmaWaterways sont quelques-unes des compagnies de croisières qui incluent Bordeaux à leur programmation. Le site cruisebordeaux.com est le principal outil de communication à destination des professionnels, avec toutes les informations techniques et touristiques sur chaque escale.