Tourisme d’affaires,
la métropole prépare le futur

Ouverture de La Cité du Vin, projet Euratlantique, arrivée de la LGV, aménagement des Bassins à flot, modernisation du Parc des expositions… À l’horizon 2019, Bordeaux aura terminé sa mue avec une offre moderne et élargie d’infrastructures dédiée au tourisme d’affaires.

Lire l'article

Le top 5 des centres de congrès

Dans l’hyper-centre :
La Cité Mondiale : sur les quais, avec un amphithéâtre de 300 places pour des réunions et séminaires au cœur de la ville.

Le Palais de la Bourse : sur l’une des plus belles places au monde, ce centre de congrès moderne a été pensé dans un somptueux palais du XVIIIe. Un lieu privilégié et unique pouvant accueillir des manifestations de plus de 1 000 personnes.

Hangar 14 : aux Chartrons, surplombant la Garonne, 5 400 m2 sur 2 étages, pour les salons professionnels, grand public, et les lancements de produits.

Le Palais des Congrès : 1 850 places réparties dans 3 amphithéâtres, une salle de 800 places, une architecture lumineuse signée Wilmotte dans un environnement de nature au bord du lac. A moins de 5 min, 1 400 chambres, 15 restaurants et 1 casino.

Le Parc des Expositions : 2e plus grand parc d’expositions de France en province derrière Lyon avec 80 000 m2 couverts, 4 halls modulables sur 30 hectares, pour les salons internationaux.

LE PARC DES EXPOSITIONS FAIT PEAU NEUVE

Le Parc des expositions est un équipement central de l’offre de la Métropole bordelaise, et représente un véritable enjeu pour le développement du tourisme d’affaires. Afin d’en augmenter la capacité et la qualité d’accueil, un nouveau hall va y être construit, à la place de l’actuel Hall 2 de 14 000 m². Il viendra enrichir la capacité globale de l’équipement, déjà pourvu du Hall 1 d’une superficie de 50 400 m², du Hall 3 (14 500 m²) et Hall 4 (6 000 m²).
Sur une surface de 14 000 m², différents espaces seront créés au sein de ce nouveau hall, notamment un hall d’accueil de 1 000 m², 13 salles de réunion et de commission modulables, ainsi qu’une halle principale entièrement modulable. Celle-ci, d’une superficie de 7 400 m² divisible en 3 parties permettra d’accueillir des plénières de 1 500 à 6 000 personnes assises grâce à un système de murs et de gradins mobiles. Ces modules seront également dédiés à l’accueil d’expositions et à l’installation d’espaces de restauration.

Une offre hôtelière complète

Avec un total de 1 320 hébergements et près de 32 000 lits, la Métropole bordelaise dispose d’une offre diversifiée : hôtels d’affaires proche des centres de congrès, de charme dans les vignes, maisons d’hôtes au cœur de la ville, et même un camping 4* de 240 bungalows.

Dans les cinq années à venir, ce sont plus de 600 nouvelles chambres qui vont venir étoffer l’offre bordelaise haut-de-gamme. Les projets d’hôtels 4 et 5 étoiles se multiplient : un Radisson Blu aux Bassins à Flot, un Hilton et un Golden Tulip du côté de la gare, un hôtel du groupe Angélys quartier de la Victoire, un 5 étoiles doté d’un restaurant gastronomique quartier Saint Seurin, et deux hôtels haut-de-gamme près de La Cité du Vin. Côté luxe, deux gros projets sont en réflexion place Gambetta (Michel Ohayon), et aux Chartrons (groupe Pichet, design par Philippe Starck).